Menu

09.04.2020

CHAMOUR-VIRUS Dernier épisode – MAGNETISME ANIMALIER

Je vous avais promis l’histoire de Chamour. Mais je vais déjà vous parler de sa maîtresse.

Monique est une adorable petite dame, qui n’a pas eu une vie facile et qui donne aujourd’hui tout son amour aux chats qui l’entourent. Comme Angélique, sa fille, d’ailleurs. Elle se priverait de manger, privilégiant l’achat des meilleures pâtés ou croquettes pour ses animaux, malgré son petit budget.

Cependant, elle me confia en novembre son Chamour, atteint de virus d’immunodéficience féline (FIV) ou sida du chat. Il s se transmet par la salive et n’est pas transmissible à l’humain. Le virus est mortel, car il s’attaque au système immunitaire, rendant le chat vulnérable à toutes les maladies. Quand la maladie se déclare, les symptômes peuvent très différents : amaigrissement, fièvre, pelage terne, gingivites, troubles digestifs, infections à répétition, conjonctivite et même troubles du comportement.

Pendant longtemps, Chamour a été un chat errant, souvent chassé, parfois maltraité. Monique le récupère à l’École des Chats et le soigne avec dévouement. Il présente de gros problèmes dermatologiques : eczéma récurrent, plaies ouvertes et un gros stress lié à son histoire. Son système immunitaire est déficient et il doit souvent avoir un complément vétérinaire en vitamine K pour l’aider à surmonter sa maladie.

Ensemble, nous avons rééquilibré son alimentation, trouvé de nouvelles façons de lui donner envie de jouer et de l’entrain.

J’ai atténué les problèmes dermatologiques par magnétisme et lithothérapie. Je n’ai pas trouvé de véritable solution car la maladie est persistante et il faudrait des soins continus. Les plaies se déplacent, malgré un travail général sur l’ensemble du corps. Les limites de ma mission…

Cependant, j’ai fait une belle rencontre, comme on en fait peu. Monique a adopté un autre chat Roméo, atteint de la même maladie que Chamour. Mais chez elle, il y aura autant d’amour qu’il y aura de nouveaux petits compagnons.               Merci Monique…

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus