Menu

28.05.2020

ELVIS A PERDU SON AMI

Quand votre animal perd un maître ou un compagnon de vie, il est en deuil, comme vous. Comment comprendre et l’aider à surmonter sa douleur ? Je vais vous expliquer l’histoire d’Elvis et de Sushi, 2 amis si différents.

La mort est une grande souffrance pour tous les êtres vivant dans la même maison : le manque, la tristesse, la souffrance ne sont pas l’apanage que de l’humain. Les animaux créent des liens puissants avec leurs maîtres mais aussi avec les autres animaux vivant à leurs côté. Récemment, des études scientifiques ont démontré ce que nous n’avions pu que supposer : les animaux se retrouvent démunis face au deuil. Cela se traduit par une perte d’appétit, un manque d’envies (jouer, sortir…), des gémissements et des pleurs jusqu’à de vraies larmes.  L’animal peut perdre son côté sociable et devenir agressif. A priori , il peut déclencher des pathologies ou aggraver celles existantes.

D’abord, son maître devra apaiser par la parole, réconforter et être présent. Puis, chacun devra faire son deuil sans pour autant l’étouffer l’autre dans un juste équilibre. Néanmoins, l’animal devra être stimuler pour revenir dans le jeu. Son maître pourra créer de nouvelles habitudes sans tout révolutionner. Si son comportement apathique persévère, le vétérinaire devra être consulté ou un médecin vétérinaire alternatif.

C’est le cas d’Elvis, bull terrier qui vit chez Sophie au côté de Charlotte, d’Archie, d’Adi, Jazz, Sushi… Chats, chiens, lapins, oiseaux…chez Sophie c’est le royaume des animaux aimés ! Sophie me confie Elvis, apathique, couché dans le panier du chat trois fois trop petit pour lui ! Elle ne comprend pas son attitude et ce n’est pas dans l’habitude d’Elvis d’être aussi abattu. Lors de notre discussion, Sophie m’avoue que son lapin extra-nain Sushi est décédé 4 jours avant notre contact. Je pars sur cette piste : en communication animale, je rassure et apaise d’Elvis. En particulier, je lui explique le côté naturel de la mort. Alors, il me confie que Sushi était son ami et qu’il est très triste, une vraie tristesse qui vient du coeur.

La communication animale avec Elvis a permis de comprendre son désarroi face à la disparition de Sushi. Je l’ai encouragé à reprendre goût à la vie qui était la sienne, sans pour autant oublier son ami lapin. Aussitôt, Elvis a montré des signes de compréhension et retrouvé sa joie de vivre.

Merci à Sophie de me confier ses animaux, c’est une véritable aventure à chaque fois… Enfin, je vous raconterai, peut-être un jour, l’histoire d’Adie, si mystérieuse Adie…

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus