Menu

23.04.2020

HARRY

Comment peut-on ? Comment l’humain peut-il en arriver à une brutalité si extrême ?

Mon sentiment, quand Valérie et José m’ont confié Harry, a été l’incompréhension et l’incrédulité. Parce qu’on n’a pas envie d’entendre…

Je vous raconte son histoire. Harry est arrivé vers moi avec un petit souci aux oreilles. Rien de sérieux, mais notre rencontre était destinée à traiter un problème beaucoup plus grave. Harry a été maltraité pendant les 5 premiers mois de sa vie par ses premiers maîtres. Il a subi d’atroces souffrances : étranglements répétés jusqu’à l’évanouissement, brûlures, abus sexuels.. Tout ce que l’humain sait faire en matière de cruauté envers les plus faibles !

Quand j’ai reçu les photos de Harry, le pauvre chien était résigné, vivant, mais abimé par sa vie passée, le regard éteint. Tout d’abord, la communication animale faisait ressortir cette souffrance, l’incompréhension et beaucoup de culpabilité. La personne ou l’animal qui subit des violences est toujours coupable : de ne pas faire, d’avoir trop fait …

J’étais en empathie avec lui et en larmes les deux premières connexions. Cependant, je devais travailler avec lui avec psychologie pour le déculpabiliser. Harry devait se pardonner ce qu’il n’avait pas fait, reprendre confiance en lui et enfin s’apaiser. Il devait aussi comprendre que ses nouveaux maîtres lui vouent depuis 8 ans un amour inconditionnel, accueillant ses blessures, souhaitant son bonheur et apaisement.

Je travaille encore sur lui, à l’apaiser, l’aider à remplacer sa mémoire par l’instant présent. Il s’apaise, se détend. Valérie me confie que ses nuits sont plus calmes, ses siestes plus détendues. Harry reste encore parfois prostré. Le travail sera long parce qu’il y a des gestes qu’il devra oublier. Je travaille également à régénérer les cellules de sa truffe, brûlée.

Maintenant, il me fait confiance. Son regard est plus vif et j’y retrouve une étincelle de vie, étincelle qu’il avait perdue. Surtout, j’y trouve l’espoir parce que quelqu’un a pu lui expliquer…

Un travail d’amour…

Merci Harry pour cette belle leçon de courage, et merci à tes maîtres pour tout l’amour qu’ils te donnent…

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus