Menu

14.05.2020

MON VIEIL ULYSSE

Nous sommes désemparés face à la vieillesse de nos animaux. Il est vrai que nous n’aimons pas les voir s’étioler et c’est un crève-ceur pour celui qui les aime. Vers une fin inéluctable…

Aujourd’hui, je vais vous parler d’Ulysse. Joëlle est venue vers moi, désolée de voir son chat vieillir et souffrir. Il a tous les symptômes du chat vieillissant. Quels sont-ils ?

Chez le chat, on distingue deux périodes distinctes : le chat mature vers 7 ans et le vieux chat à partir de 12 ans.

Le chat mature commence à manquer de dynamisme, joue moins et ses siestes se rallongent. Du fait du ralentissement de son activité, il prend du poids. Son poil est moins fourni et devient plus terne et sec.

Ces caractéristiques s’accentuent chez le vieux chat. Celui-ci perd sa mobilité en raison de douleurs articulaires, perd facilement l’équilibre et son sens de l’orientation.

Ses gencives sont souvent sensibles, la mastication est difficile et son haleine fétide. Il perd l’appétit et, de ce fait, perd du poids. Son pelage s’amenuise en épaisseur et blanchit. Le vieux chat a donc plus facilement froid.

Il s’isole facilement et devient moins sociable. Les caresses peuvent être désagréables voire douloureuses.

Tout au long de sa vie, des soins vétérinaires s’imposent régulièrement : vaccination, détartrage des dents, surveillance du poids, castration ou stérilisation. Et quand il vieillit, son maître doit veiller à aménager ses espaces de vie : litière moins haute, coussin au plus près du sol et alimentation adaptée. Le chat devra manger des croquettes supplémentées de vitamines C et E, de fibres, et contenant moins de phosphore pour soulager les reins. On pourra lui proposer des compléments alimentaires riches en Oméga 3 ou des huiles de poisson.

Revenons à Ulysse ! Ulysse a 16 ans et il est donc dans la fourchette haute des vieux chats, qui vivent entre 15 et 20 ans. Il a le poil terne, ébouriffé, voire clairsemé. Son dos et ses pattes sont très douloureux et ne lui permettent plus de se déplacer facilement. Joëlle n’arrive plus à le caresser. Sa petite tête est émaciée et on distingue son ossature sous le poil.

Joëlle me demande de prendre en charge Ulysse afin d’adoucir ses derniers moments de vie. En premier lieu, je le magnétisme pour soulager ses rhumatismes et assouplir muscles et tendons. Ensuite, en communication animale, je l’apaise, l’encourage et lui redonne envie de poursuivre sa vie de chat. Dès le 2ème jour, il se rapproche de Joëlle, queue haute, dos rond, cherchant la caresse, chose qu’il n’avait pas faite depuis un an. En outre, il remange de bon coeur et rapidement, son poil redevient  plus lumineux, plus étoffé et on ne voit plus les os de sa petite gueule. Ainsi, la différence en 8 jours de temps est flagrante.

Le magnétisme a eu un effet vitaminé sur Ulysse. Je lui souhaite de vivre aussi vieux que ce chat américain Crème Puff décédé à l’âge de 35 ans. Longue vie à Ulysse et merci à Joëlle de m’avoir choisie pour lui donner une seconde jeunesse !

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus